Les 7 Meilleurs Livres Pour Commencer Son Roman

Meilleures lectures de garde cahier Le don de l'univers

Si vous demandez aux connaissances, quels rêves ils voient, il y aura, probablement, tels, qui répondront : "Et je ne vois jamais les rêves". Cependant cela non ainsi. Les investigateurs suivaient la personne s'endormant, et dès que chez lui arrivait le rêve rapide, éveillaient ici et demandaient qu'il rêvait. Réveillé se rappelait invariablement le rêve et en racontait. Vraiment, quand tu regardes par personne dans la phase du rêve rapide, on peut faire la conclusion que dormant quelque chose éprouve : chez lui devient fréquent la respiration, changent les palpitations de coeur, bougent les mains et les pieds, on observe les mouvements rapides des oeil, les muscles de la personne. Les investigateurs ont supposé que notamment à tels moments la personne s'endormant fait le rêve. Et il se trouva.

Quand dès le temps passe un peu plus d'une et demi heures, s'approche le temps du premier, cette nuit, le rêve. Nous au lit. Si la pose, dans qui nous nous sommes figés - "semi-embryonnaire", i.e. nous mettons sur le flanc, avec un peu genoux repliés, à ce moment nous pouvons nous tourner, pour ainsi dire, d'un gauche côté sur, en restant dans la même pose "semi-embryonnaire".

Les expériences ont montré que le NBDG-RÊVE est important pour le fonctionnement sain dans le monde de jour. De la personne on peut priver le BDG-RÊVE, si éveiller sa chaque fois, quand montre qu'il a commencé à voir les rêves, et cela n'apportera pas le dommage. Mais si laisser du même sans NBDG-RÊVE, finalement cela vers l'irritabilité et la perte de la volonté psychique, comme à la privation complète du rêve.

Quand nous dormons, les autres entrent dans l'action les procès. On commence à élaborer de diverses hormones. Certains d'eux se dépensent pendant le rêve, tandis que les autres font provision pour le temps de la veillée.

Encore un fait intéressant : pendant le rêve chez la personne non seulement on ferme les yeux, mais aussi on "est déconnectés" les oreilles. Le muscle dirigeant les noyaux-marteaux auditifs, l'enclume, l'étrier, quand nous dormons, se trouve dans l'état affaibli, et l'oreille ne saisit pas plusieurs non ainsi les sons forts.

Le rêve commence souvent par le tiraillement. Ce mouvement soudain convulsif, qui se passe au premier stade, appellent comme la crampe. Elle est provoquée par l'éclat rude de l'activité électrique du cerveau. La crampe mioklonnaya est semblable à la version minuscule de la crise épileptique, mais c'est la partie tout à fait normale du monde du rêve. Dans la plupart des cas nous ne nous en rendons pas compte, et notre corps de nouveau, quand nous continuons à voyager à la nuit.